3 réflexions sur “Immobilité imparfaite

  1. Permets-moi de revisiter les « images » que tu laisses ici… Etre caisse de réonnance, oui., vide à remplir, remplir tous les vides… Donner, promettre, donner encore et promettre encore,… Donner toujours… C’est la plus belle façon de recevoir. Bouger, créer le mouvement, être soi-même mouvement… rester présent pour soi-même, ne revient-il pas à rester présent pour les autres. Se tenir debout, ne plier que pour mieux se redresser… Faire face !… J’ai utilisé un jour l’expression « silence dithyrambique »… qui, dans mon exprit, se rapproche de ton « silence fracassant »… à la différence près que le silence fracassant résonne une fois pendant longtemps, le silence dithyrambique est un silence résonnant moins fort mais de manière permanente. Immobilité n’est, selon moi, pas imparfaite. Elle n’est pas. Le mouvement, lui, vise la perfection, même imparfaite… Clin d’oeil… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s