Au creux

Elle tient la nuit
au creux de sa main
ne sait qu’en faire

La jeter à la lune,
aux chiens qui hurlent

Je tiens à la vie,
Aux petits matins          

              Aux cerfs-volants dans les dunes

 

Vous

Je ne sais que choisir

Vos yeux renversants
Votre sourire éblouissant
Votre esprit brillant

Vos bougonnements
Vos propos choquants
Vos abandons

Je garderai tout
Un coin de rue à déjeuner
Vous en contrejour

Je vous garde comme une richesse.

(à K)

Infiniment

Il est un temps
En forme de goutelette
une courbe amoureuse et langoureuse.

il est un temps
Qui prendrait infiniment son temps
Un écho bondissant
En mille temps

Un tempo murmuré
Un baiser papillon

Une légèreté
Intemporelle
http://www.deezer.com/track/4634277

loin devant

Elle se dit
qu’elle vient de vivre
une journée peu ordinaire.

un goutte à goutte
douloureux.

Elle se dit que le temps
d’hier était heureux

qu’ils étaient jeunes et rieurs
que la vie s’offrait à eux loin devant.