Une fin

Elle l’a suivi du regard
Il a tourné le coin de la rue
ne s’est pas retourné

Elle a senti
son cœur se détacher
et tomber plus bas que.

Elle a imaginé
de longues heures durant
son corps gracile
revenir vers elle.

Tu as quatre ans…

Il y avait eu
Une Mélanie douce et affirmée
Un Alexandre rieur et bon

Je pensais alors que j’avais tant donné et reçu
Que je savais tout du sentiment
D’aimer un enfant.

Il y a quatre ans,
Un petit est né.
Un petit Lucas.

La terre tourne alors, autrement…
Autour de lui
Très certainement.

Il est rieur et rend tout
pétillant, aimant.
« La vie est vraiment formidable » m’a t-il dit
la semaine dernière

En moi, un amour insatiable pour ce
« petit cœur à mamie »
a fait son nid

Tu as raison, petit chéri,
Tu fais belle la vie,

Je te souhaite un bon anniversaire.
Mamie – 20 mai 2016

D’où je suis

Tout est affaire de place.

Choix du strapontin
de la chaise ou du fauteuil.

tomber de haut ou
ras de terre un petit banc d’enfant

Une place, juste une place
où il fait bon vivre, lire

ouvrir les paquets
« textoter » avec mon Anglais préféré

« Le sac est réversible,
je t’aime ma belle »
dit-elle

« une double chance,
comme une pièce de monnaie
qui tomberait sur le chant »
dit-il

Ils sont là
où je suis,
petit banc, oui,
petit banc dans Paris.

De l’art de

Tout est question d’équilibre
mieux,
De déséquilibre maitrisé

Voilà je préfère.

Et j’aime celle qui est là
Première de mes créations

funambule sur son vélo

 

image

Histoire de temps

Des lustres et des lustres
Œil de baccarat perlé
Ton cœur innondé

Lessive

Essorage des sentiments.
Du sang ou des larmes,
Faut voir…

Faut éprouver.
Une émotion.

Prouver.
Quoi ou que…