Jour 12

Pas de poésie ce soir.

Je suis plongée dans l’histoire de ces 15 dernières années. Nos différents premiers ministres, leurs ministres des finances, du budget et de la santé.

J’essaie de comprendre à quel moment la santé publique est devenue une affaire de déficit et donc d’économies à réaliser.

Les rapports réalisés par SECAFI sont précieux.

« Une décennie

100 000 lits supprimés

Un constat »

Source SECAFI HP mars 2016

Au creux

Elle tient la nuit
au creux de sa main
ne sait qu’en faire

La jeter à la lune,
aux chiens qui hurlent

Je tiens à la vie,
Aux petits matins          

              Aux cerfs-volants dans les dunes

 

Comme un tissu

Vous savez, oui cet étrangeté.
Du tissu
Un tissu qui se tend
Se distend

Tu as les coudes cagneux ma petite fille, disait ma grand mère.
Le coude sort d’un coup,
Un trou béant.

Le coude libéré.

Je suis
Sortie du tissu.

Dis moi

regards coupants
sur le fil de vie.

Le verre blanc brisé
Ne porte pas bonheur
Tu le sais bien

Je me demande
quand
Les griffures d’orties
sont devenues crevasses