Couleurs

Bleu aux joues

Rose aux yeux

Les images se bousculent

Elle écrit au rouge à lèvres

sur la nappe en papier

« Je crois que nous sommes faits comme des rats »

Il rit, déchire le bout de nappe blanche, le plie et l’emporte avec lui.

Cet été là

Je me souviens que cet été là maman s’inquiétait pour mon dos. La rééducation prescrite par notre médecin de famille n’avait pas eu l’effet escompté.

Nous étions partis pour trois semaines en Alsace à Altkirch plus précisément. La canicule de cet été là nous menait chaque après-midi à la piscine. En maillot de bain je fus donc facile à observer.

C’est ainsi que dès notre retour, rendez-vous fut pris chez notre médecin. Maman trouvait que le S de ma colonne vertébrale s’était accentué. Après un examen minutieux le médecin jugea que la courbure s’était aggravée très rapidement et qu’il fallait consulter des spécialistes à Paris sans perdre de temps.

Un long chemin commençait .

Rentrée 2

Un masque sur la bouche et le nez

Paris odorat masqué

Les yeux se plissent, deviner la grimace

De ce temps à oublier.

Nous marchons sous les marronniers

Autour de l’église Saint-Lambert.

Je ramasse un marron peut-être contaminé

Ma poche est trouée et mes rêves sont vides.

Rentrée

Un masque sur la bouche et le nez

Paris odorat bandé

Finalement pas si mal.

Nous marchons sous les marronniers

Autour de l’église Saint-Lambert.

Je ramasse les premiers marrons tombés

Je cherche machinalement la poche

De ma blouse noire à col Claudine fleuri.

Débandade de l’esprit.

Tout fout l’camp…