Jour de mars

Il pleut des hallebardes dit-elle. Elle en rit intérieurement, elle pense à son chapeau rouge accroché dans l’entrée. Il lui a bien servi ce matin pour ses quelques courses. A peine sortie, un rideau de pluie battante. Passer entre les gouttes impossible. Alors ne pas courir marcher sereinement. Le rouge protège.

Une fois rentrée, elle s’est assise à son bureau.

Elle a choisi de le placer devant la fenêtre.Face au ciel et à ses facéties. Elle y verra sans aucun doute cet après-midi le reflet des nuages aux fenêtres de l’immeuble d’en face, le soleil jouer avec la pluie. Et ce sera très bien ainsi.

Dégâts

Elle a cru que
Rien ne changerait
Mais,
Moins de sorties
Moins de rires
Pas de métro.

Elle sait comme tant d’autres
Que depuis ce jour
Tous les jours
Sont novembre.

De l’art de

Tout est question d’équilibre
mieux,
De déséquilibre maitrisé

Voilà je préfère.

Et j’aime celle qui est là
Première de mes créations

funambule sur son vélo

 

image

Renoncement

Bourdonnement aux oreilles
Un essaim d’abeilles qui voudrait miel
Et puis rien
La vie , la vraie empoisonnée

Un chemin étroit.
Il faudra bien
Un jour se résoudre,
À renoncer.