Je, tu, il

Je, tu, il

Une île où (le)

Je

conjuguerais (t)

Avec tu

Le présent

Simple(ment).

Un cadeau

Ce soir, Francis Cabrel sur scène. Un de ceux que j’ai toujours aimé. Des chansons en accroche cœur pour certaines. Elles ont fait ma vie pourrait on dire.

2H de concert. Une émotion intense. Les mots virevoltent et se posent sur les musiques réorchestrées pour certaines. Un travail d’orfèvre.

De « c’est écrit » à « à chaque amour que nous ferons » ou « dur comme fer » tout est juste. Mots pesés, tendres ou tranchants. Rire ou larmes aux yeux, je m’incline devant tant de talent.

Une très belle soirée donc. Merci à mes quatre précieux qui m’ont fait ce cadeau. Et comme il le dit si bellement ; Je vous aimais, je vous aime, je vous aimerai…