Thaï

A y regarder de près
Tu vois dans ses yeux
cette langue de terre

Un trait
Un sourire

En écoutant mieux
Tu entends dans son rire
La douceur des heures

Une cascade
Un chant d’oiseau

Tu laisses alors
Au pas de la porte
Le pesant

À ses mains expertes
Ton corps s’abandonne

Tout ici se pose
Sur les pétales des orchidées
Sur les ailes des papillons.


3 réflexions sur “Thaï

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s