La grande enveloppe * funambule 61

Elle a toujours aimé les enveloppes. Elle les aime encore bien davantage de mois en mois. Elles arrivent, funambules, des nuages, elle veut le croire.

 

Elle aime sur le dessus l’écriture ronde et généreuse. Des volutes, des arabesques fantasques qui racontent des paysages insoupconnés pour qui ne saurait pas « voir ».

 

Elle aime l’aventure qu’est d’ouvrir l’enveloppe et les plus petites contenues à l’intérieur.

 

Elle y trouve des trésors, toujours…que lui envoie une très chère et tendre.

Merci doucette pelote d’être tout simplement ma plus belle…

 

un fil...

 

 


2 réflexions sur “La grande enveloppe * funambule 61

  1. Avant de filer au lit, écouter cette chanson tendresse. Tu ne dois pas être bien loin, devions pas l’être, à se retrouver dans un déluge admirable, toujours sidérant à y penser toujours. Tout est bien ainsi. Très bien ainsi. Dans une manière d’évidence.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s