A ton étoile

j’ai écouté chez la Pelote

et ça m’a pris le coeur.

Entre tes mains, je le sentais battre…

 

 

On pourrait s’y brûler les ailes

mais non, on se dessine à la vie

de l’ombré mauve ou bleuté

 

Et c’est bien.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s