Oú est ce putain de mec (2)

Je pense à ces départs que l’on croit temporaires. Et puis…Une brèche, une faille. Un qui ne revient pas.

 

Un jour d’août

Tout au bout de la route

 

Longue boîte pour tout horizon

Ce jour est une nuit

Trou noir

 

Soleil de feu

Brûlure des yeux

La foule des curieux

Là, massée

 

Épilogue du fait divers.

 

Mais où est donc passé Lionel ?

 

Lionel est dans la boîte

Enterré avec notre jeunesse

 

Mais où donc était ce putain de mec ?

 

 


6 réflexions sur “Oú est ce putain de mec (2)

  1. Tu as rajouté cette chanson de France Gall, elle m’a toujours glacée, on peut mettre tant sous ces mots-là. Là, elle parle au plus près de ta douleur vivante, plus forte par moment, quand tout est à nouveau là. Je pense à toi et à Thierry.

  2. Très émue par ton poème… Chez nous ce fut un 1° juillet… je fêtais l’arrivée des vacances, le téléphone a sonné, ma soeur nous avait quittés. Je hais les badauds, les trop rapides, les fêtards alcoolisés, les virages, les qui se croient invincibles… les téléphones qui sonnent… les départs … On n’oublie pas, on apprend à faire avec. On the road again ! Bises. Mireille  

  3. Très désagréables ces mots faits divers. On sait bien tous les évènements qu’ils regroupent mais l’essentiel est ailleurs. Bises Dan

  4. L’évidence du malheur sur un bout de bitume, l’absurde de la mort et son cortège de chagrin. Vivre cette lourdeur qui te revient dans une date, un éclat de soleil plus fort, un bas côté de route. Et des questions sans réponse, les années n’y font rien. Je t’embrasse Corinne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s