On peut croire

On peut toujours croire

Que ce sera sans fin

 

On peut toujours croire

Que le temps suspendra sa course

 

On peut toujours croire

Que les mots durs se casseront

Au bord des lèvres

 

Mais non,

Les mots sortent en fleuve nauséeux

Les trains quittent toujours le quai

 

et les douleurs sont là, toujours

 

 


4 réflexions sur “On peut croire

  1. … et puis il y ales gares abandonnées … Sur les quais déja poussent les fleurs sauvages . Les ronces envahissent les voies . Bientôt les arbres repousseront et la forêt reviendra lentement doucement . Moi je marche en révant sur la voie … et je m’en vais vers ailleurs … en révant …

    J'aime

  2. On peut toujours croire en des comportements humains (humains sous entendus donc bienveillants !) qui animent la pensée, on peut croire, …D’abord, on croit cela… il n’empêche que la pensée -et son cortège d’émotions- est  le fruit de comportements humains multiples, qui ne sont pas forcément bienveillants.  Les comportements humains ne sont pas des actions humaines. On peut croire qu’un somnifère réparera les nuits, pourtant 4h du mat se soulève quand même en un rêve éveillé.    

    J'aime

  3. Touché par les mots, la forme poétique mais aussi plus personnellement car par une grande coincidence je vais publier demain un texte à propos de mon fils qui refuse de me voir depuis huit ans, sans jamais s’en être expliqué… On peut croire, que ce sera la fin.  Bises Dan 

    J'aime

Répondre à Stéphanie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s