Dis-moi

Que peut-on bien en faire

De toute cette tristesse

Qui embaume le coeur

 

Dis, as-tu une idée ?

 

Que peut-on bien répondre

A toutes ces questions

Ces vagabondages nocturnes

 

Dis, as-tu une idée ?

 

Quel chemin doit-on suivre

Pour éviter les fossés

Les orties qui font mal, qui font mal…


4 réflexions sur “Dis-moi

  1. Fermer les yeux, très fort ? Respirer très fort aussi. Si dire qu’à un moment, forcément ça ira mieux… Moi, je me dis ça. Et souvent, à un moment, oui, ça va mieux. Tu wois ?

    J'aime

  2. Lever les jambes très haut pour ne pas se griffer aux épines… les chemins n’existent pas, les chemins droits sont chiants, les détours sont peut-être toujours des petites peines… Avancer avec une chanson dans la tête et se moquer du reste ?

    J'aime

  3. En faire des mots, des vers, une musique… Peut-on tout éviter? Que serait l avie sans  douleur…un état étale de bien être? Mais alors le saurait-on? Et pis n’avançon nou spas parce qu’il faut souvent se relever :-)? Plus pragmatique elles sont belles les ouvenances urticantes…souvenirs des longues courses de l’enfance…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s