A nous toutes

J’ai longtemps lutté contre cette journée qui pour moi mettait en exergue la femme, comme on organise des journées pour les maladies graves, les races en voie d’extinction…

La nature nous a faites femme et qu’y avait-il à en dire, à fêter ? Je me trompais…

 

 

Sarah (Reggiani), Ella (France gall), R&B (Lavilliers), C’est écrit (Cabrel), Votre fille a vingt ans (Moustaki), Chanson pour elle (Moustaki), si je t’avais pas (Goldman), Ma préference (Julien Clerc), Jolie môme (Léo Ferré), Qu’est-ce que t’es belle (Marc Lavoine), Ma Réverence (Véronique Sanson), A ma place (Axel Bauer et Zazie), Je vous aime, Ma môme (Jean ferrat)
Aragon, Eluard, Char, Neruda et tant d’autres…

Suzanne, Annie, le docteur Baupère-Duval,
Jaqueline Auriol, Barbara -ma très chère, Simone Weil, Simone de Beauvoir, Benoîte Groult, Françoise Giroud, Gisèle Halimi, aux premières militantes du Planning Familial.
Tous et toutes m’ont appris le prix et la beauté d’être femme, sensuelle et libre.
Demain, je penserai à elles et
à celles qui souffrent de par le monde,
à celles qui baissent le regard devant un homme,
à celles qui voient leur enfant mourir
à celles qui meurent sous les coups d’un frère ou d’un mari,
à celles qui subissent les outrages sexuels d’hommes qui n’en ont que le nom
Il faudra bien leur dire, à toutes nos filles… Nous portons le monde à bout de bras, de rêves et de luttes.
Elles devront se battre, essuyer les piqures des orties aux jambes. Ne jamais renoncer.
La liberté ne se brade pas.


4 réflexions sur “A nous toutes

  1. Je crois qu’une journée ne sert pas à grand chose. Elle est entrée dans une mécanique. On se donne bonne conscience. Je crois que le sens en a été oublié. Les politiques ne suivent pas. Ne la suivent pas. C’est une vigilance qu’il faut tenir. Rien n’est jamais acquis, pour toujours. Les femmes sont toujours payées moins que les hommes, ont plus de difficultés pour trouver un emploi, sont davantage explotées, sont toujours plus acacblées par les tâches ménagères et les enfants que les hommes ne le sont… Led roit des femmes a été chèrement acquis, leur droit à la création  aussi, à l’émancipation, à l’avortement, au vote…. Etre vigilantes et rendons hommage à toutes celles qui ont été souvent moquées pour que le droit des femmes soit reconnu.  Rendons leur hommage, oui.

    J'aime

  2. tard il est vrai, mais je viens me joindre à cet hommage aux femmes, à la Femme ! Sa lutte continue, car si Elle a ses admirateurs, ses détracteurs sont nombreux, raisons de plus pour tenir le flambeau, veiller à sa flamme … amitié .

    J'aime

  3. Je continue à m’interroger sur le bien-fondé de cette journée. Apporte-t-elle une prise en compte des situations d’humiliation, de soumission ou de violence faites aux femmes et une mise en oeuvre de moyens pour y remédier ou est-elle un argument prétexte de fausse attention pour mieux perpétuer ces dévalorisations ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s