A un fil

De fil en aiguille

Une reprise de peu

Une méprise, un accroc

 

Prise au piège

D’une maille de vie

Qui se défile

 

Un ravaudage du présent 

A points serrés, lancés

Réparer l’usure de l’étoffe

 

En fil à fil

Se raccommoder

Point de bourdon

 

Se broder des soies

Au bout des doigts

Une couture fine

 

Puis pour ne pas continuer

A toujours s’effilocher

Un noeud.


12 réflexions sur “A un fil

  1.   Un nœud de cabestan Un nœud dans l’estomac Un lien tresse de blés Un élan de l’aiguille De la main de l’esprit Perfore le tissus vague fatras de fils Ajoute une couleur resserre les béances De nos accrocs subtils et Rapproche nos bords Chapeau contre chapeau Ardentes ardeurs fragiles Nœuds de huit Nœuds de nos infinis Doucement s’entortillent Et retiennent nos voiles Quand l’horizon scintille Et efface nos traces.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s