Mohamed et quelques autres…

Où es-tu donc, jeune ami ?

 

La torche vive que tu as fait de toi

A été l’étincelle qui a reveillé

La colère qui couvait en chacun

 

Tu as par ton geste désespéré

Soulevé la chape de vingt-trois années

De soummission et de silence

 

Ils sont sortis par milliers

Dans la poussière furieuse des chars

Et sont tombés pour certains

Au nom de la liberté,

 

Vous êtes trace,

Chemin de pierre

Tempête de sable

Boutant l’ennemi hors de votre terre

Vous êtes le début de l’Histoire

Que vous ne vivrez pas…

 

 

 

 

 

 

 


4 réflexions sur “Mohamed et quelques autres…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s