demain * funambule 20

Je sais bien qu’il faudra attendre encore un peu, mais le froid cette nuit en moi me fait penser que « c’est l’hiver demain ».

Je le vois là s’étendre sur le monde. La froidure du petit matin, la longueur des nuits. Des nuits sans fin, à refaire le monde. A se questionner mille et mille fois sur les petits riens.

 

 

 

 

 

Il y a dans cet hiver qui vient, une lueur, un brasero qui me chauffe. La Douce qui vient bientôt.

les funambules de la vie 

Ce serait comme une étoile annoncée que je guetterai dans le ciel. Je sens déjà sa lumière au plus près de moi qui pointe son éclat.

Une caresse à la joue. Les mots posés dans nos échanges préparent cette nouvelle  rencontre. Des oripeaux que l’on quitterait. Un apprêtement des sentiments. Des habits de lumière à sortir du noir de la nuit. Une construction de demain, à Paris.

 

Paris - avril 2010 (4) cropSe rendre belles l’une, l’autre.

Des rires comme des lacets qui se nouent déjà dans ma tête.

Des chapeaux comme des rondes

Des mots comme des pépites

Il est temps.

 

 


4 réflexions sur “demain * funambule 20

  1. mon commentaire était si long que finalement j’en ai fait un article de blog ! que je te dois, donc, Corinne. Je t’embrasse ; profite bien du passage de Brigitte. Nous on se voit en janvier, hein ?  

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s