Hier

Expo Moebius finalement. Un trait de crayon époustoufflant. Une leçon du détail.

 

Et puis, et puis Opéra et on me vole mon iphone, là tout au fond de ma poche, dans un couloir du métro. On m’ôte ma musique, ma tendresse. On me vole vos noms, vos adresses, vos numéros de téléphone.Les notes que je prends et qui restent là en attente d’un texte. Une puce qui est morte dans l’instant d’après sans doute.

 

On est venu au plus près de moi, subrepticemment. Je me sens si triste pour un petit rectangle noir, qui contenait tout…


Une réflexion sur “Hier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s