Noir sur blanc

Encore une nuit, encore des songes qui me tiennent éveillée. Pourquoi ne pas rêver en dormant ? Moins tortueux se serait pour moi. Je ne sais comment m’y prendre. Comment prendre le sommeil et rendre mes nuits moins blanches. Le noir des mots qui apparaissent sur l’écran me rassure.

Des nuits en noir et blanc, un cinéma de quartier. Il me faudrait, là, un pinceau, de la couleur à verser sur mes nuits et sur mes jours.

 

 


3 réflexions sur “Noir sur blanc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s