Le manège

Je me souviens de cette chanson « oui, la vie c’est un manège… »juste cette musique qui inondait les ondes il y a bien longtemps. Nicoletta, yes j’ai retrouvé !

1969 – écrite par Michel Legrand. Mille excuses, vous y aurez droit, là !

 

 

Un manège qui tournerait de l’endroit à l’envers, dit-il.

 

028.JPG

 

Pourrait-on en descendre aussi ? On attraperait le pompon, ticket gagnant pour une petite pause. Une halte du temps, un silence, Place de l’Hôtel de Ville.

Remonter le temps. Le temps de s’aimer soi et de remodeler ce qui sera demain.

 

Un manège, dans ma poche, emballé dans du papier de soie, rose, évidemment, pour les filles.

 

Une petite clef  au-dessous, on tourne et la musique se joue, de tout.

 

La musique s’emballe. En avant, en arrière…le manège craque de partout. Tout ça ne se peut pas. Patatras, chaque pièce désossée entre dans nos chairs et fait grincer le corps.

 

Le cheval de bois m’est tombé dessus. La respiration te manque.

 

La Ville de Paris fait passer ses balayeurs, un après-midi de marché, plus rien à vendre… Nous sommes ramassés, froissés, empilés. La poubelle est pleine. Perdue la petite clef.

 

Il n’y a rien à faire contre le temps, crois-moi.


2 réflexions sur “Le manège

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s