Ce matin

Aimerais trouver une petite coque de noix ouverte, y mettrais un peu d’herbes fraichement coupées et je m’y allongerais, recroquevillée. Goutant à la caresse du soleil encore doux. Puis tout doucement, refermerais le couvercle, sans un bruit, étrangère au monde…


2 réflexions sur “Ce matin

  1. Une bogue où se protéger. Cela peut être n’importe quoi. Un livre tout aussi bien. Une évaporation du regard, plus loin que l’horizon. C’est toujours possible. Belles vacances, Corinnette !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s