Depuis

Mais dis-moi,

Pour qui tes yeux pétillent-ils

A qui vont tes sourires

 

Mais dis-moi,

Quelles jambes tes doigts effleurent-ils

Dans quel cou vont se perdre tes baisers

 

Mais dis moi,

Vers qui vont tes pensées au petit matin

Quel prénom murmuré

 

 

Dis le moi,

Depuis moi…


4 réflexions sur “Depuis

  1. Ton coeur enténèbré pulse à s’en éventrer Ton sang envenimé bouillonne dans tes artères Mais qu’ils seraientt silence et sinueux ennuis Là serait la vraie mort, une tige flétrie

    J'aime

  2. Bon jour Corinne, Cache-cache, du soupçon à la certitude, Les questions en réponses, du nid du fil, La confiance s’étiole, seuil de la solitude S’ouvre la longitude des pourquoi, se filent ! Max-Louis

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s